Accueil > Ressources libres > Pérennité et interopérabilité des documents pédagogiques

Pérennité et interopérabilité des documents pédagogiques

mercredi 13 février 2013, par Jean Peyratout

Sur le portail des Universités numériques thématiques du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche [1] a été rendu disponible le guide « Pérennité et interopérabilité des documents pédagogiques ».

Ce guide, publié sous licence libre CC BY-SA [2] a pour objectif de présenter des caractéristiques, conseils et exemples relatifs à la production de documents pour qu’il puisse en ressortir des bonnes pratiques favorisant la pérennité et de l’interopérabilité des contenus pédagogiques.

La production de documents y est abordée du point de vue du choix du format numérique comme sous l’angle du contenu pédagogique.

Synthèse des recommandations

Format de production

  • Les UNT doivent archiver des versions modifiables des documents financés, en identifiant et archivant aussi le nom et la version du logiciel utilisé pour sa production ;
  • Déterminer clairement les caractéristiques de chaque outil : quel format utilise t-il en interne ? les formats de génération de document ou d’export ? Met-il en œuvre la séparation fond-forme ? Permet-il la ré-éditorialisation sans duplication ? Quels types de ressources peut-il contenir (images, vidéos, sons, formules mathématiques...) ?
  • Recommander l’utilisation des chaînes éditoriales pour la production des documents pédagogiques structurés, identifiées par le groupe chaînes éditoriales inter-UNT ;
  • Pour les autres outils, privilégier comme format modifiable les formats XML séparant le fond de la forme, pour favoriser la pérennité des contenus ;
  • Pour les outils qui n’utilisent pas un format modifiable XML séparant le fond de la forme, justifier la plus-value pédagogique n’étant fonctionnellement pas couverte dans les autres outils, et privilégier les formats ouverts ;
  • Chaque UNT doit se positionner vis-à-vis de l’usage des schémas pivots normalisant l’interopérabilité [3] des documents pédagogiques (schéma inter-UNT ou schéma propre à une UNT), et éventuellement déterminer des mesures pour encourager son adoption et son utilisation.

Format de diffusion

Pour la diffusion à destination des apprenants des documents et ressources :

  • Privilégier les formats ouverts et dont l’utilisation n’est pas contrainte par des brevets.
  • À caractéristiques égales, préférer des formats demandant peu d’installation supplémentaire (logiciels ou plugins pour ouvrir les fichiers en questions) qui peut être un frein à la consultation.
  • S’assurer de l’existence de solutions pour consulter les documents sur différents systèmes d’exploitation (Linux, Mac OS, Windows).
  • Lorsque c’est possible proposer le document ou la ressource sous différents formats de fichier (pour limiter les risques d’incompatibilité si aucun format ne fait l’unanimité) et adaptés à différents supports (pour permettre aux apprenants plusieurs modalités d’usages : apprentissage en ligne, impression papier, consultation sur mobile…).
  • prendre en compte l’accessibilité des documents et des ressources (pour les utilisateurs handicapés).

Merci à J.Y.Jeannas


Voir en ligne : Universités numériques : guides et documents


[1Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, DGSIP,
Mission Numérique pour l’Enseignement Supérieur (MINES)