Accueil > Activités, projets > Master « Ingénierie du Logiciel Libre » à l’Université du Littoral (...)

Master « Ingénierie du Logiciel Libre » à l’Université du Littoral Côte d’Opale

lundi 4 avril 2011, par Jean Peyratout

Après 4 années d’existence et sa 5e promotion, le master « Ingénierie du Logiciel Libre » (I2L) de l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) à Calais lance son recrutement pour la rentrée 2011.

Pour tous ceux qui ne le connaissent pas encore, le master I2L est la seule formation universitaire et diplômante de niveau bac + 5 entièrement dédiée aux logiciels libres. Tous les modules de la deuxième année du master sont orientés logiciel libre : système et réseau, développement Web ou d’applications, bases de données, systèmes embarqués, économie, droit…

La formation est assurée à plus de 50 % par des acteurs du secteur. Pour exemple, les licences sont décortiquées par Loïc Dachary de la FSF France, la philosophie du Libre est analysée par Frédéric Couchet, délégué général de l’April, les modèles économiques sont explorés par Camille Harang de yooook.net, une partie du module systèmes & réseaux est traitée par des membres des projets et organisations Apache.org (Emmanuel Lécharny sur LDAP), EdenWall (Éric Leblond sur la sécurité réseau), OpenWide (Pierre Ficheux sur Linux embarqué et QEMU), Milkymist… Jean-Paul Argudo, membre de PostgreSQL Europe, anime l’atelier sur PostgreSQL. Ce ne sont que quelques exemples pris dans la liste des interventions 2010 - 2011.

La formation est complétée par un ensemble de conférences techniques (par exemple, «  Les technologies sans contact  », «  Perl  », «  La haute performance avec Erlang  »…) et un projet en collaboration avec une communauté du Libre.

La deuxième année du master se déroule de début septembre à fin mars. Elle est suivie par une période de stage de 20 semaines, en majorité dans des SSLL ou des acteurs du monde du logiciel libre. L’accès au master est possible avec une licence en première année du master ou un niveau bac + 4 en deuxième année.

Le master offre aussi une possibilité aux auditeurs de formation continue (FONGECIF ou équivalent, contrat de professionnalisation, demandeurs d’emploi, etc.) d’intégrer la formation. La démarche est très souvent accompagnée d’une procédure de Validation des Acquis Professionnels (VAP), car beaucoup d’acteurs du secteur, pas toujours diplômés, disposent d’une solide expérience professionnelle que l’on peut aujourd’hui valoriser.

Pour plus d’informations, rendez‑vous sur le site web du master : http://dpt-info.univ-littoral.fr/wiki/I2L:Accueil

Merci à Éric Ramat


Voir en ligne : Master « Ingénierie du Logiciel Libre » (I2L) de l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) à Calais