Accueil > Presse, Web, librairie > Accord cadre : dix ans !

Accord cadre : dix ans !

vendredi 31 octobre 2008, par Jean Peyratout

Paris, le 30 octobre 2008 : Le dixième anniversaire de l’accord cadre entre le Ministère de l’Éducation nationale et l’AFUL est l’occasion de lancer une enquête concernant le logiciel libre dans le domaine de l’Éducation.

Le 28 octobre 1998, le Ministère de l’Éducation nationale signait un accord avec l’Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres (AFUL) [1], accord cadre permettant le développement de l’usage des technologies de l’information et de la communication auprès de l’ensemble des établissements d’enseignement français et des enseignants en ce qui concerne l’emploi des ressources informatiques libres et la disponibilité de ressources commerciales liées à l’informatique libre.

Depuis dix ans, initiées directement par cet accord cadre ou non, de très nombreuses réalisations ont vu le jour dans ce secteur capital de l’Éducation, et les logiciels et les ressources libres y sont désormais bien présents, à tous les niveaux.

L’AFUL, via son groupe de travail Éducation [2] est depuis 1998 un lieu d’échanges et d’information pour favoriser l’emploi des logiciels et ressources pédagogiques libres. Fort de près de 500 membres actifs issus de divers horizons du monde de l’éducation, ce groupe de travail a fortement et à de nombreuses reprises participé à différents travaux impactant les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) en collaboration avec d’autres associations ainsi que divers organismes officiels de l’Éducation nationale.

L’AFUL annonce le lancement prochain d’une étude nationale pour marquer ce dixième anniversaire, afin d’établir un état des lieux concernant les logiciels et les ressources libres dans le secteur de l’Éducation. Cet état des lieux permettra non seulement d’avoir des informations à propos de la situation en 2008, mais aussi de déterminer plus finement les prochains développements à donner aux actions.

Cette étude concerne toutes les structures et acteurs impliqués dans le logiciel libre au sein de l’Éducation, au sens large. Aussi concernera-t-elle les enseignants et formateurs, les écoles et établissements d’enseignement (du primaire au supérieur, l’enseignement spécialisé, la formation initiale et continue), les établissements publics liés à l’éducation (comme le SCÉRÉN/CNDP), mais également les collectivités territoriales (commune, intercommunalité, conseil général, conseil régional…), les entreprises prestataires et éditeurs, les associations.

Les réalisations, qu’elles concernent des utilisations pédagogiques ou administratives, des productions ou des actions de formation ou de promotion, pourront ainsi être recensées et indexées afin de permettre encore plus d’échanges et de partage de bonnes pratiques entre les différents acteurs.

Depuis 1998, l’Éducation a toujours pu compter sur les logiciels libres. Cet anniversaire est l’occasion de rendre compte de leur importance.


À propos de l’AFUL

L’AFUL http://aful.org, Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres, a pour principal objectif depuis 1998 de promouvoir les logiciels libres ainsi que l’utilisation des standards ouverts.

Ses membres, utilisateurs, professionnels du logiciel libre, entreprises ainsi que d’autres associations, sont issus d’une dizaine de pays ou de régions francophones (France, Belgique, Suisse, Afrique francophone, Québec).

Interlocuteur des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et de nombreux médias, l’AFUL est présente sur nombre de manifestations publiques, salons, conférences et rencontres.

Elle agit notamment contre la vente liée (site Non aux Racketiciels, comparatif bons-vendeurs-ordinateurs.info), défend activement l’interopérabilité (membre de l’AFNOR, participation aux référentiels d’interopérabilité et d’accessibilité de la DGME, site Formats-ouverts.org, etc.), intervient sur les problématiques du droit d’auteur ainsi que pour la promotion de l’utilisation de logiciels et ressources pédagogiques libres au sein de l’Éducation nationale.

Contacts presse :

  • Thierry Stœhr, président de l’AFUL : +33 682.57.00.13
  • Relations presse - AFUL : presse@aful.org

Voir en ligne : Communiqué AFUL


[1Le texte de l’accord cadre sur le site de l’AFUL et le site TICE du ministère de l’Éducation nationale

[2L’AFUL est également membre fondateur de Scideralle.