Accueil > Presse, Web, librairie > Rencontre MutuaLibre à Tours janvier 2004

Rencontre MutuaLibre à Tours janvier 2004

mardi 13 janvier 2004, par Christophe Dubreuil, Jean Peyratout

Suite aux premiers contacts de l’année passée et tout particulièrement
les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
2003 à Metz, l’initiative MutuaLibre se développe.

Les développeurs de solutions libres sont invités à participer à une réunion de travail Interopérabilité des solutions libres - MutuaLibre les 19, 20 et 21 janvier 2004 au lycée Vaucanson de Tours.

NB : Scideralle a décidé de financer dans la mesure de ses moyens la participation à cette rencontre d’un ou deux développeurs d’AbulÉdu et/ou du Terrier.


Voici la présentation de cette réunion par Christophe Dubreuil :


La réunion MutuaLibre de Tours
concerne tous les développeurs du libre.

Elle a pour objectif de définir ce que doit être l’interopérabilité au sein de réseaux informatiques hétérogènes (établissements scolaires, hôpitaux, mairies...)

Si on regarde ce qui ce passe autour de nous, on s’aperçoit qu’il est urgent de proposer une base d’organisation commune des données partagées au sein des réseaux informatiques.

Cela permettra à toutes les applications et à tous les services de fonctionner de manière cohérente, d’éviter la redondance des informations, d’améliorer la sécurité et la fiabilité des solutions informatiques proposées par les acteurs du libre.

Cela permettra aussi aux différentes solutions existantes de s’intégrer plus facilement à l’intérieur de ces structures hétérogènes. Tous les sites informatiques ne sont pas identiques. Un hôpital n’est pas une école.

Cependant, les besoins de l’hôpital et de l’école sont sur un certain nombre de points assez semblables : messagerie, partage et contrôle des ressources, partage et filtre de l’accès web, messagerie, besoins techniques (DNS, DHCP,etc.)...

Certaines solutions sont plus adaptées que d’autres à l’une ou l’autre des problématiques. Cela n’enlève en rien les qualités des autres solutions.

Rendre les solutions libres interopérables au delà de la simple authentification permettra à chacun de choisir, en fonction de ses contraintes, les produits les mieux adaptés à ses besoins. Le concepteur puis l’administrateur réseau sera alors en mesure d’exploiter au mieux les qualités de chacune des solutions proposées par le libre.

L’utilisateur doit être au centre de notre raisonnement.

L’authentifier, c’est une chose, lui garantir la sécurité et la disponibilité des données en est
une autre. Il convient donc de raisonner de manière globale, et envisager le réseau dans toute sa complexité. À cette seule condition on arrivera à proposer une solution informatique, globale et cohérente, qui réponde à l’ensemble des besoins.

Participer à la réunion des 19, 20 et 21 janvier, cela ne signifie
pas se fondre dans MutuaLibre, mais simplement montrer sa volonté
d’essayer de contruire ensemble les bases libres d’un système
d’information standardisé, valable aussi bien pour l’école, la mairie
ou l’hôpital.

Car si on ne propose pas rapidement des solutions cohérentes et
interopérables, ce sont d’autres qui s’en chargeront -mais avec
d’autres objectifs- et on pourra alors dire adieu à la richesse
de tous les projets existant à l’heure actuelle.

Il n’est jamais trop tard pour participer. Alors, n’hésitez plus ...