Accueil > Presse, Web, librairie > Comment sauver OLPC de Windows ?

Comment sauver OLPC de Windows ?

samedi 3 mai 2008, par Jean Peyratout

Comment sauver OLPC de Windows ?

par Richard Stallman [1]

J’ai lu le communiqué de Negroponte [2] présentant le OLPC [3] XO comme une plate-forme pour Windows dans les circonstances les plus ironiques qui soient : pendant la semaine où je me préparais, avec délai fixé, à personnellement migrer vers un XO.

J’ai pris cette décision pour une raison précise : la liberté. Les portables IBM T23 que j’utilise depuis des années sont pratiques, et le système et les applications utilisées sont entièrement en Logiciel Libre, mais pas le BIOS. Je veux utiliser un portable avec un BIOS sous licence libre, et le XO est le seul.

Le XO standard n’est pas 100% libre ; il a un firmware non libre pour faire fonctionner la puce sans-fil. Cela signifie que je ne peux pas pleinement promouvoir le XO tel qu’il est, mais il m’a été facile de résoudre ce problème sur ma machine personnelle : j’ai simplement effacé ce fichier. Cela a rendu la puce sans-fil interne non fonctionnelle, mais je peux faire sans.

Comme toujours, des problèmes sont survenus qui ont retardé la migration jusqu’à cette semaine. Vendredi, alors que je discutais d’aspects techniques avec l’équipe OLPC, nous avons également abordé l’avenir du projet.

Quelques militants du système GNU/Linux sont extrêmement déçus par la perspective que le XO, s’il est un succès, ne soit pas une plate-forme pour le système qu’ils aiment. Ceux qui ont soutenu le projet OLPC par leurs efforts ou leur argent pourraient bien se sentir trahis.

Cependant, ces soucis ne sont rien en comparaison de ce qui est en jeu ici : savoir si le XO a de l’influence pour la liberté ou pour la sujétion.

Dès la première annonce du projet OLPC nous avons pensé qu’il pourrait être un moyen de conduire des millions d’enfants du monde entier vers une informatique libre. Le projet annonçait son intention de donner aux enfants les moyens d’apprendre à propos des ordinateurs en leur permettant d’étudier et de bricoler le logiciel. C’est le cas actuellement, mais il y a un danger que cela ne soit plus. Si la plupart des XOs effectivement utilisés tournent sous Windows, l’effet global sera à l’opposé.

Le logiciel propriétaire laisse les utilisateurs divisés et sans aide. Son fonctionnement est secret, il est ainsi incompatible avec l’esprit-même de l’apprentissage. Apprendre aux enfants à utiliser un système propriétaire (non libre) tel que Windows ne leur rend pas le monde meilleur, car cela les place - et peut-être à jamais - sous la coupe du développeur du système. On pourrait aussi bien proposer aux enfants une drogue addictive. Si le XO devient une plate-forme propageant l’usage de logiciel propriétaire, son effet global sur le monde sera négatif.

C’est en plus superflu. Le projet OLPC a déjà inspiré d’autres ordinateurs bon marché ; si le but est seulement de rendre disponible des ordinateurs à coût modeste, le projet OLPC a réussi, que l’on conçoive ou non plus de systèmes XOs. Alors pourquoi plus de XOs ? Fournir de la liberté serait une bonne raison.

La décision du projet n’est pas définitive ; la communauté du Logiciel Libre doit faire tout ce qu’elle peut pour convaincre OLPC de continuer à être (mis à part un paquet de firmware) une force pour la liberté.

Une partie de notre contribution peut prendre la forme d’aide aux logiciels libres du projet. OLPC attendait des contributions de la communauté à son interface, Sugar, mais cela n’a pas été vraiment le cas. En partie parce que OLPC n’a pas structuré son développement de façon à atteindre la communauté - ce qui signifie, en termes constructifs, que OLPC peut obtenir plus de contributions en commençant à le faire.

Sugar est un logiciel libre, et y contribuer est une bonne chose. Mais n’oublions pas l’objectif : les contributions positives sont celles qui améliorent Sugar pour des systèmes d’exploitation libres. Le portage sous Windows est autorisé par la licence, mais ce n’est pas une bonne chose à faire.

Je tape ce texte sur XO. Comme je vais voyager et intervenir dans les prochaines semaines, je parlerai de cela dans mes conférences pour souligner ce point.

---

Copyright 2008 Richard Stallman

La copie mot pour mot et la distribution de l’article tout entier sont autorisées, à condition que la présente notice soit conservée.


[1Publié sous le titre : Can we rescue OLPC from Windows ?
trad. en->fr J.Peyratout

[3 OLPC : One Laptop Per Children, un ordinateur par enfant