Accueil > Presse, Web, librairie > Mission « E-educ » sur les TICE lancée par le ministère français

Mission « E-educ » sur les TICE lancée par le ministère français

mercredi 23 janvier 2008, par Jean Peyratout

Xavier Darcos, ministre français de l’Éducation nationale, lance aujourd’hui 23 janvier 2008 un forum en ligne et une mission de réflexion nommée « E-educ » sur le développement des technologies de l’information et de la communication pour l’Enseignement (TICE) au sein du monde éducatif.

Dans sa lettre de mission le ministre recommande que la mission « E-educ » traite des problématiques suivantes :

  1. La définition et le développement d’une offre logicielle adaptée aux préoccupations de la communauté éducative : ressources numériques pour la classe, l’accompagnement éducatif, l’orientation, la lutte contre l’illettrisme et la difficulté scolaire, l’assistance et l’aide aux élèves handicapés
  2. La réflexion sur un modèle économique innovant au service du développement des TICE, et notamment la mise en oeuvre de partenariats-publics-privés (P.P.P.) dans le cadre du déploiement généralisé d’environnements numériques de travail (E.N.T.) dans le premier comme dans le second degré.
  3. Les leviers de la conduite et de l’accompagnement du changement induit par ce développement pour une amélioration de leurs usages par tous les acteurs de la communauté éducative.
  4. La collaboration entre le ministère de l’Éducation nationale et les représentants des professionnels du secteur en vue de promouvoir les carrières et les études du domaine informatique, en particulier auprès des filles.

Curieusement, on ne trouve parmi les membres [1] de cette mission aucun enseignant, aucun représentant des collectivités territoriales, aucun acteur du Libre, ni associatif ni professionnel - alors que l’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciel Libre (AFUL) a signé dès l’automne 1998 un accord-cadre avec le ministère, qu’on sait que la quasi-totalité des serveurs utilisés dans l’Éducation nationale tournent sous Linux et que de plus en plus d’enseignants comme de collectivités territoriales s’intéressent aux nombreuses possibilités du Libre dans ce domaine.

Nul doute que ces industriels sauront indiquer ce que les collectivités territoriales devront leur acheter [2], dans l’intérêt de la mission des enseignants, au bénéfice de la formation des élèves.

Pas sûr en revanche que ça amuse les élus, les parents, les enseignants et les professionnels du Libre, tous oubliés -pour l’instant du moins- de cette mission « E-educ »...


Voir en ligne : Dossier « E-educ » sur le site du ministère de l’Éducation


[1La présidence de cette mission a été confiée à Jean Mounet, président de SYNTEC informatique - syndicat professionnel qui regroupe des sociétés de service et des éditeurs. Le Syntec qui est la branche SSII du MEDEF vient de publier un rapport sur les TIC en France .

[2En France, ce sont les collectivités territoriales qui financent l’équipement des établissements publics : les mairies pour les écoles, les départements, les régions pour les lycées et centres d’apprentissage. En dernier ressort, c’est bien celui qui paie qui décide, heureusement...