Accueil > Presse, Web, librairie > Pour l’éducation populaire, les logiciels libres ne sont pas une fin (...)

Pour l’éducation populaire, les logiciels libres ne sont pas une fin en soi

samedi 7 octobre 2006, par Jean Peyratout

Sur Génénerationcyb.net, Jean-Christophe Sarrot indique que "la vraie gratuité a besoin de l’échange" en sous-titre de son article Pour l’éducation populaire, les logiciels libres ne sont pas une fin en soi qui est à mettre en relation avec le propos de Nathalie Boucher-Petrovic dans Philosophie du logiciel libre et démarches d’éducation populaire.


Voir en ligne : Pour l’éducation populaire, les logiciels libres ne sont pas une fin en soi