Accueil > Ressources libres > Comptabilité d’école (OCCE) avec GRISBI

Comptabilité d’école (OCCE) avec GRISBI

mercredi 5 octobre 2005, par Juliette Risi

Pour les écoles qui sont affiliées à l’Office Central de la Coopération à l’École (OCCE), voici tout ce qu’il faut pour faciliter la gestion des comptes OCCE sur l’année avec Grisbi et remplir très facilement et très rapidement le formulaire de compte rendu financier en fin d’année :
- un logiciel toutes plates-formes : Grisbi
- un tutoriel (explications) au format PDF et OpenOffice.org
- un fichier de base nommé squelette
- un fichier d’exemple (les montants sont totalement fantaisistes)

Grisbi est librement téléchargeable sur Internet (7Mo), sous licence GPL (logiciel libre) et gratuit.

- Site officiel de Grisbi : http://grisbi.org/index.fr.html
- Pour Windows : http://grisbi4win.sourceforge.net/www/
- Téléchargements : http://www.grisbi.org/download.fr.html#doc

Une abondante documentation d’utilisation est disponible sur le site, pour qui souhaite aller plus loin.

Bonne utilisation !


Voir en ligne : Le site de Grisbi

Messages

  • Si je peux me permettre...
    travail certainement très interessant...pour ceux qui n’ ont pas Windows.

    Pour les autres, l’OCCE, à travers une société informatique, developpe un logiciel de comptabilité professionnel, adapté aux écoles. Jetez un oeil ici et comparez. La version 3 a fait des progrès et est à un prix très raisonnalble.

    Pour ma part je considère que c’est un peu aussi un acte militant que d’utiliser le logiciel de l’OCCE.

    Amicalement.

    • Bonjour,

      Merci de votre intérêt.

      ComptaCoop est sans doute un excellent produit. Mais Grisbi est multiplates-formes, compatible Windows comme Linux, et sa licence est libre. Il permet de gérer les comptes d’un particulier, d’une association, d’une coopérative...

      Des actes militants seraient :
      - que l’OCCE développe ou fasse développer ComptaCoop pour d’autres plates-formes que seulement Microsoft. Sur les pages ComptaCoop du site indiqué, il n’est même pas fait mention de l’existence de plusieurs alternatives à Windows, dommage ;
      - que ce développement soit placé sous licence libre (GPL), et ainsi plus en adéquation avec l’approche coopérative.

      Cordialement,