Accueil > Ressources libres > OOo 1.1.5

OOo 1.1.5

vendredi 16 septembre 2005, par Jean Peyratout

La suite bureautique libre OpenOffice.org est disponible dans sa nouvelle version 1.1.5 en date du 16 septembre 2005 pour systèmes GNU/Linux (X86 et PowerPC), Windows (98/ME/NT/2000/XP) et Solaris (SPARC et X86). [1]

Elle est disponible en anglais, français, allemand, japonais, russe, tchèque, danois, chinois simplifié, chinois traditionnel et turc. D’autres localisations suivront rapidement.

La suite OOo en français peut être téléchargée ici :
http://fr.openoffice.org/about-downloads.html

OpenOffice.org 1.1.5 introduit le support pour l’import des documents au format Open Document [2], ce qui signifie concrètement que la version 1.1.5 d’OpenOffice.org est capable de lire des documents créés par la future version 2 qui utilise ce format par défaut. [3]

Pour les utilisateurs, passer d’ores et déjà de la version 1.1.4 à cette version 1.1.5 sans attendre la version 2 est donc intéressant du fait de cette compatibilité et de la résolution de plusieurs problèmes identifiés dans la version 1.1.4.

Merci à l’équipe OOo et au très actif groupe francophone animé par Sophie Gautier et Tony Galmiche.


Voir en ligne : OpenOffice.org francophone


[1La suite OpenOffice.org, par les termes de ses licences (LGPL & SISSL), est libre d’utilisation, de modification, d’amélioration et de redistribution pour chacun.

[2Le format Open Document est un standard de format bureautique international basé sur le XML approuvé par le consortium OASIS (Organisation for the Advancement of Structured Information Standards). Basé sur le XML, le format Open Document permet des échanges libres de données entre les logiciels qui le supportent.

[3OASIS est une corporation industrielle pour les standards du e-business et est sponsorisée par des grands noms des technologies informatiques tels que Computer Associates, EDS, IBM, Microsoft, Novell, Oracle, PeopleSoft et Sun Microsystems. Le commité technique OASIS OpenDocument qui est responsable du développement et de la maintenance du standard OpenDocument, comprend actuellement Adobe, IBM, Sun Microsystems et de nombreuses autres parties à l’intérêt commun. Le commité technique est ouvert à tous les membres souhaitant participer.

Le standard OASIS OpenDocument a été également appuyé par de nombreuses organisations incluant la Commission Européenne, le Ministère de la Défense de Singapour, le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie en France, le Ministère de la Santé au Brésil, la ville de Munich, la Mairie de Bristol, la ville de Vienne, IBM, le Ministère des Finances en Israël, Novell, Red Hat aussi bien que Sun Microsystems.