Accueil > Activités, projets > Majilux > Une nouvelle distribution : Majilux

Une nouvelle distribution : Majilux

dimanche 17 avril 2005, par Jean-Louis Louër

Bonjour,

Le projet de mettre en place un cd "vif" qui reprendrait
certaines caractéristiques d’AbulÉdu est séduisant à plus d’un titre, notamment la possibilité de mettre en réseau des clients légers grâce au projet LTSP.

Au fur et à mesure que cette idée a évoluée, les différences entre les deux projets sont apparus. Elles portent notamment sur les logiciels de publication et de travail collaboratif.

Pour ces raisons, ce projet ne peut s’appeler AbulÉdu, même s’il s’en inspire. Je lui ai donné le nom de Majilux.

Les objectifs du projet :
- Sa principale fonctionnalité est d’être un serveur de clients légers, c’est à dire de centraliser les applications sur un seul ordinateur et permettre à des ordinateurs obsolètes ou de faible capacité de s’y connecter.
- Sa deuxième caractéristique est de reconnaître le matériel récent, tout simplement parce qu’il est basé sur une Knoppix et que le système de reconnaissance de matériel de cette distribution est tout simplement excellent.
- Enfin, il doit être très évolutif. Ce projet se veut une surcouche la plus fine possible au dessus de la distribution Debian, connue pour sa stabilité, et son adaptation par Knoppix.

L’installation se déroule en deux temps :
- Tout d’abord, les logiciels du cd s’installent sur le PC. Ce sont des logiciels disons "invisibles" (le serveur de clients légers LTSP, le serveur Web, le serveur d’impression,...)
- après redémarage, les logiciels "vraiment" utiles ou visibles comme les suites bureautiques, les navigateurs internet, les logiciels éducatifs, les jeux... sont installés à partir d’une interface, à travers Internet. Un accès haut-débit à Internet est donc nécessaire.

Il est cependant possible d’installer les programmes avec les cd debian (www.debian.org) que l’on peut commander chez www.ikarios.com par exemple.

Une interface propre à Majilux permet la déclaration des professeurs, des élèves et des classes puisque cette distribution s’adresse essentiellement au monde éducatif. Une autre interface gére les terminaux et facilite l’installation des programmes.

Bien sûr, en tant que projet libre, il deviendra ce qu’on voudra bien qu’il devienne. Merci en tout cas à ceux qui ont commencé à le tester.

Pour plus de détails, voir :
les pages Majilux de Scideralle ainsi que la foire aux questions et le "howto" sur le site www.majilux.org.
La page de téléchargement se trouve sur ftp.abuledu.org/contribs.

Cordialement,

Jean-Louis Louër