Accueil > Activités, projets > Majilux > Majilux 0.5.1 sous Debian Etch disponible

Majilux 0.5.1 sous Debian Etch disponible

samedi 17 mars 2007, par Jean-Paul Gigo

Nouvelle version 0.51 de Majilux

Majilux 0.5.1 sous Debian Etch disponible

Basée sur une version Debian Etch (la dernière mouture Debian), la version 0.51 de Majilux intègre toutes les dernières versions des logiciels phares du monde libre.

Les nouveautés de cette version sont très nombreuses mais il faut surtout retenir :
- l’arrivée du dernier noyau Linux (2.6.17) qui permet d’utiliser un nombtre de matériels beaucoup plus important comme le SATA serial ATA des disques durs modernes, etc.
- l’utilisation de Fluxbox comme interface graphique par défaut en remplacement de Windowmaker (toujours disponible malgré tout).
- la mise en place d’un Intranet basé sur le gestionnaire de contenu Guppy avec :

  • un webmail (squirrelmail)
  • la gestion de note (GEPI)
  • une solution de publication (SPIP)
  • une galerie de photo (phpwebgallery)
  • un blog (dotclear)
  • un tchat
  • la gestion de MySql (phpmyadmin)

- Open Office.org 2.x pour le support du format ISO odf (open document format) ;
- Firefox 2.x pour une navigation moderne et sûre ;
- Rox, un nouveau gestionnaire de fichiers léger et très rapide ;
- bien sûr la présence des logiciels du Terrier ainsi qu’un certain nombre d’autres logiciels éducatifs s’impose ;
- et tous les autres logiciels que l’on ne peut nommer ici car ils sont trop nombreux mais synaptic (l’interface d’apt) sera votre guide pour maintenir à jour et adapter Majilux à votre utilisation.

On notera enfin :
- l’arrivée d’une interface de gestion du parefeu permettant d’ouvrir
certains ports (www) plus simplement, de gérer le type de connexion
(ethx, pppoe, rnis), etc.
- la mise à jour vers LTSP 4.2 permettant l’utilisation des ports usb
sur les terminaux X.

Ce qui ne change pas :
- la présence du couple Squid/ Dansguardian pour assurer le filtrage de la navigation Internet. Mais des modifications ont été apportées au filtre pour assouplir son fonctionnement, permettant ainsi une navigation moins contraignante.

- le support des postes Windows avec Samba.

  • La procédure d’installation est plus proche de l’installation Knoppix d’origine. Contrairement à la version 0.4 de Majilux, le disque dur n’est plus effacé automatiquement. Il faut donc avoir au moins une partition de libre. Qtparted est un excellent outil pour gérer et créer les partitions. Il est accessible en cliquant sur l’icone "Partitions" visible lors du premier démarrage. Par la suite on le retrouvera dans les menus.


Ceci a un avantage, il devient possible de réinstaller le serveur sans perdre les données des utilisateurs, il suffira de ne pas formater la partition /home et de recréer les utilisateurs après réinstallation.

Bonne utilisation de Majilux et surtout n’oubliez pas de consulter les deux sites de référence :
- Majilux.org : la documentation officielle
- Popaul77 : une documentation complémentaire sur Majilux.

JpG


Voir en ligne : Majilux